Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Support technique / Re : Rang de trafic Alexa
« Dernier message par admin le avril 11, 2017, 02:08:35 pm »
   
Rang de trafic Alexa
Rang non déterminé
2
Le défouloir / Re : LA COUR DE RECREATION (Histoire racontée avec ironie sur les exposants)
« Dernier message par admin le mars 29, 2017, 08:33:52 pm »
 ??? ??? ;D ;D ;D ;D ;D
3
Le défouloir / Re : PHOTO GALLERY
« Dernier message par admin le mars 29, 2017, 08:33:11 pm »
bonsoir

????????
4
Autres indigénes / Re : TABLEAU HYBRIDATION AVEC LE TARIN NOIR DE BOLIVIE
« Dernier message par admin le mars 29, 2017, 08:31:46 pm »
merci maloute
5
canaris / Re : Canaris arlequin
« Dernier message par admin le mars 29, 2017, 08:31:12 pm »
 ;) ;) ;)
6
Autres indigénes / TABLEAU HYBRIDATION AVEC LE TARIN NOIR DE BOLIVIE
« Dernier message par maloute45 le mars 16, 2017, 07:05:43 am »
Tableau hybridation avec le Tarin noir de Bolivie

 
Tarin noir de Bolivie X Chardonneret du Vénézuela ou inversement :                                                         
 Hybrides mâles et femelles fertiles à 100%

 Tarin noir de Bolivie X Canari :

Hybrides mâles presque totalement stériles,ils n'arrivent pas à 10 % de fertilité,
 hybrides femelles stériles.

 Tarin noir de Bolivie X Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) :

Hybrides mâles et femelles stériles.

 Tarin noir de Bolivie X Tarin à ventre jaune (Tarin xanthogastra) ou inversement :

Hybrides mâles et femelles fertiles à 100%.

 Tarin noir de Bolivie X Serin à front rouge ( Serinus pusillus) :

Hybrides mâles et femelles stériles.

 Tarin noir de Bolivie X Verdier commun (Carduelis chloris) :

Hybrides mâles et femelles stériles.

 Tarin noir de Bolivie X Tarin du Magellan ou inversement :

Hybrides mâles fertiles à 100% et hybrides femelles fertiles à 90%.

 Tarin noir de Bolivie X Serin cini :

Hybrides mâles et femelles stériles.

Tarin noir de Bolivie X Tarin des Aulnes :

Hybrides mâles fertiles à 100% et hybrides femelles à 90%.

 Tarin noir de Bolivie X Tarin à poitrine noire ou inversement :

Hybrides mâles fertiles à 100% et hybrides femelles stériles (ou la fertilité est très faible).


7
Le défouloir / LA COUR DE RECREATION (Histoire racontée avec ironie sur les exposants)
« Dernier message par maloute45 le mars 16, 2017, 06:44:31 am »
La cour de récréation

Ceci est une histoire racontée avec une pointe d'ironie sur les états d'âmes
 d'éleveurs exposants pendant les expositions, que l'on retrouve souvent figurant dans l'un
 ou l'autre palmarès ou revues ornithologiques.
Son auteur est Monsieur Gérard Mansoif.
 J'ai juste changé les noms des personnages ainsi que la race de Canari pour que cela reste
 une histoire APDC (Forum "Le Paradis des Canaris").

 Les personnages et les situations décrites dans ce texte sont purement imaginaires : toute
 ressemblance avec des personnages ou des événements existant ou ayant existé ne serait
 que pure coïncidence.

LA COUR DE RECREATION

 Chouette le moment des expositions est revenu, je vais pouvoir retrouver mes amies
  et amis éleveurs.
 Quelle chance, la première expo est enfin arrivée..
 De toute façon cette année et avec les oiseaux que j'ai, je suis imbattable.
 A chaque expo et show, je vais faire un massacre !

 Je pars donc enloger.
 A peine arrivé, qui voilà...Christophe mon ami qui enloge.
 Qu'est-ce-qu'il va encore exposer cette fois ci ? bon sang de bonsoir un Gloster Corona Fawn
 (fond blanc) et en classe A comme moi en plus !
 A non, il m'avait pourtant dit qu'il n'élèverait pas cette variété de couleur.
 De toute façon, le mien est plus beau.
 Il passera avant, si le juge s'y connaît, mais bon avec eux on ne sait jamais.
 J'espère que le juge sera à la hauteur et qu'il me mettra le championnat.

 Et là-bas, c'est Jack mon meilleur copain...
 Salut Jack, ça va ton élevage ?
 "Oh non, très mauvaise saison".
 Chouette alors le dis-je, voilà un emmerdeur de moins dans les pattes.
 Un peu plus lois je croise Catherine.
 Zut alors, elle est là celle là..
 Bonjour Catherine, quelle joie de te revoir, alors tu est venue exposer ?
 Non me dit-elle, je suis venue pour aider une connaissance débutante.
 Moi,je ne fais plus que les grosses expos, ici c'est pas mon truc me répond telle d'un air qui
 en dit long...
 Tu as raison lui dis-je, moi aussi je suis venu pour faire plaisir au club.

 Après avoir vu tous ces vantards qui me mette hors de moi, je prend le chemin du retour
 avec la certitude que dès demain je leur prouverai que je suis le meilleur.

 Mais voilà arrivé le moment des résultats !
 C'est avec crainte que je dissimule parfaitement que je demande par téléphone le pointage
 global.
 521 Quoi??? sur 6 oiseaux pas possible !!!
 Non, ce n'est pas moi, il y a sans doute une erreur...
 Mais finalement, je dois bien me rendre à l'évidence que c'est bien mon pointage....

 Bon maintenant sérieux, il s'agit de sortir la tête haute.. plusieurs idées me viennent en tête..
 Naturellement mes bons oiseaux sont restés à la maison, je suis venu ici pour faire plaisir
 au club, oui mais cela je l'ai déjà dit et après il me faudra bien les sortir les autres, sinon je
 perdrais la face.
 Si je dis cela, certains seront sceptiques, il me faut trouver autre chose..
 Ah oui les juges.. justement dans ma série pas de bol, je suis tombé sur le plus mauvais.
 Ou alors mieux, comme je ne m'entend pas trop bien avec, je n'ai qu'a leur dire que c'est
 parce qu'il a reconnu mes oiseaux.
 Ainsi je vais faire d'une pierre deux coups, je les emmerdent et je justifie mon fiasco !

 A mais non, cela ne marchera pas, parce que l'année passée, je trouvais que ce juge était le
 meilleur.
 Et en fait en Corona fawn, est ce que c'est bien Christophe qui remporte le championnat ? me
 dis-je et regardant le palmarès et manque de bol c'est effectivement lui qui l'emporte.
 Zut le voilà justement qu'il se dirige vers moi..
 Ca y est il va encore se vanter, alors que moi j'élève uniquement pour mon plaisir.
 Salut Christophe, tiens au fait, et en Corona fond blanc (Fawn) cela à été ?
 "Oh oui me répond t'il et pourtant les meilleurs sont chez moi, mes oiseaux n'étaient pas
 préparés et en plus je n'ai pas eu le temps de les bichonner".
 Ben oui c'est cela me dis-je, il me prend vraiment pour un fada...
 Enfin bref, je dois bien le féliciter...
 Très bien, lui dis-je, je suis hyper content pour toi, tu as fais de gros progrès cette année.
 Quel mensonge et quand je pense que l'ont dit que c'est un hobby...

 Mais maintenant reste le plus mauvais moment à venir... la remise des prix !
 Là j'en connais qui vont encore bien rire..
 Cela ne fait rien, je vais envoyer ma compagne chercher mon lot, cela m'évitera d'être gêné.
 J'aurais l'air vraiment trop con avec mon perco à 10 euros sous le bras.
 Ca y est on m'appelle  maloute 55 ième...
 Vas-y vite dis-je à ma compagne.
 Ouf, elle heureusement ne de rend pas compte de la honte que j'éprouve, il n'y a que la table
 des lots qui l'intéresse.

 Finalement, tout cela c'est bien passé.
 Bon maintenant, que dois-je faire pour sauver la face le reste de la saison?
 Ca y est, je sais, je vais aller chercher chez le Champion du monde de l'année passée
 quelques oiseaux et tant pis si cela me coûte, ainsi je pourrai leur prouver que je suis le
 meilleur.
 Faut pas déconner quand même, je ne vais pas m'aplatir devant eux !
 C'est quand même moi le meilleur, non ?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
8
Le défouloir / PHOTO GALLERY
« Dernier message par maloute45 le mars 16, 2017, 05:07:20 am »
 Bonjour,

Mon avis sur une mise en garde, vis-à-vis de la photo personnelle de Floriane (en bikini)
 Bien que je trouve ce cliché très engageant, il faut se méfier de personnages qui sans
 scrupules pourraient s'en servir à des fins non louables sur le net et les réseaux sociaux
 Je dis ceci dans votre propre intérêt !

m@loute45.
9
Autres indigénes / ELEVAGE DU TARIN DES AULNES
« Dernier message par maloute45 le mars 14, 2017, 02:30:18 pm »
Elevage du Tarin des aulnes

L'élevage du Tarin des aulnes se pratique pour le mieux avec des couples séparés.
 Cette méthode qui n'est pas propre à cette espèce mais est au contraire généralisée a
 l'énorme avantage de permettre un contrôle aisé de la situation à tout moment et d'être
 sûr de la généalogie des oiseaux élevés.
 Tenir la situation en main dans une volière où vivent d'autres oiseaux est une autre paire
 de manches.
 Les cohabitants pourraient être intéressés par les matériaux destinés à la construction
 du nid des Tarins et se les approprier même lorsque le nid des Tarins est déjà terminés.

AlLIMENTATION

 L'élevage du Tarin des aulnes n'est plus tellement difficile actuellement.
 Un grand nombre de spécimens est élevé chaque année en cages et en volières.
 Ce peut être des oiseaux de couleur sauvage et aussi des mutations.
 L'offre est bien étoffée.
 Cet afflux de Tarins d'élevage est incontestablement dû à l'alimentation que reçoivent
 désormais ces oiseaux mais aussi à leur domestication de plus en plus poussée,cela est
 valable pour toutes les espèces européennes actuellement élevées en aviculture.
 
 L'on donne aux Tarins,à côté du mélange de base bien connu de tous,une alimentation
 la plus proche possible de celle de leurs cousins dans la nature.
 On récolte ainsi toutes les semences sauvages qu'il est possible et au printemps celà signifie :
 pissenlit,pas d'âne et chardons entre autres.
 En automne,il faut se rabattre sur les graines de l'aulne,comment en pourrait-il être autrement.
 Dès le mois de mai et durant les mois d'été,il faut faire la chasse aux pucerons verts dont
 raffolent les Tarins.
 C'est sur les orties qu'ont en récoltent le plus,mais attention,il s'agit de pucerons verts,les
 pucerons noirs ne plaisent pas aux Tarins !
 A cela il faut également un auget rempli de graines de santé durant toute l'année à leur
 disposition.
 Le Tarin des aulnes comme beaucoup d'oiseaux de chez nous raffole également de graines
 germées,en distribuer raisonnablement durant la période de reproduction et réduire la dose
 à une fois par semaine durant les mois de repos.

 Il ne faut à ce sujet pas oublier que le Tarin des aulnes a une tendance marquée à prendre
 de l'embonpoint...il faut donc rationner sa nourriture si cela s'avère nécessaire.

EN VOLIERE

 Le Tarin des aulnes s'élève maintenant aussi bien en volière qu'en grande cage d'élevage
 (en cm. 100 X 50 ou 60 X entre 60 et 100) il s'agit de mesures selon la formule apprise en
 classe L = longueur X l = largeur X h = hauteur.
 La seule condition sine qua non est de veiller à ce que l'endroit soit toujours très sec,surtout
 le fond.
 Un fond humide et froid est toujours à l'origine de problèmes de santé chez lez oiseaux.

NIDIFICATION

 Il faut avant tout chercher d'accoupler des oiseaux qui formeront un couple harmonieux.
 Il est permis de se rendre compte des affinités entre oiseaux durant l'arrière-saison,tout
 va aller bien en principe si on peut voir les oiseaux se donner la becquée.
 Il n'y a pas péril en la demeure si pn ne remarque rien,les Tarins ont tout comme nous
 besoin de temps pour se faire à leurs partenaires.

 Le Tarin des aulnes aime construire son nid de manière indépendante.
 Il choisira un bouquet de genêt sec suspendu à une paroi de la volière ou de la cage mais il
 ne dédaignera pas d'utiliser un nid préfabriqué comme on en trouve dans le commerce.
 Lorsque le mâle s'implique,avec l'accent sur ce verbe,dans la construction du nid,ce n'est
 qu'en tant que collecteur de matériaux bruts car il n'y a que la femelle qui bâtit et elle seule.
 Le Tarin des aulnes aime utiliser des herbes sèches et des radicelles pour l'extérieur de son
 nid, il préfère utiliser des mousses,des peluches végétales et des crins d'animaux pour
 terminer l'intérieur.
 
Reproduction proprement dite

 Le mâle va nourrir la femelle bien avant le moment d'entamer la reproduction.
 Il s'agit d'une pratique quotidienne chez notre Tarin des aulnes.
 Ceci dit,le premier oeuf va vite suivre la fin de l'érection du nid.
 Il est difficile d'assister à l'accouplement chez les oiseaux de cette espèce car elle a lieu le
 matin tôt et tard au crépuscule.

 Une ponte complète est forte de quatre à cinq oeufs de couleur bleu clair parsemés de petits
 points rouge brun.
 Ces oeufs sont couvés par la mère seule dès la ponte du troisième ou du quatrième.
 Le mâle va nourrir sans omission sa femelle durant l'incubation,elle ne quitte d'ailleurs le nid
 que pour se délester de ses besoins,ce qu'elle fait le plus loin possible de l'endroit où se
 trouve son nid.

 Rien ne change dans le manège du mâle dès l'apparition des jeunes,il va continuer à nourrir
 sa femelle durant les premiers trois jours,celle-ci va se charger de transférer la nourriture à
 ses jeunes.
 Cela change à l'aube du quatrième jour,le mâle va alors nourrir directement la nichée
 conjointement avec la mère.

 La pâtée fortifiante est composée de protéine animale et donc d'insectes (pucerons,pinkies)
 et de substances végétales (graines de santé),la pâtée aux oeufs réunissant les deux origines.
 Il est conseiller d'augmenter la dose de cette pâtée d'élevage dès que la femelle se met à
 couver
 C'est qu'elle va faire durant treize jours.
 Bien soignés et bien nourris par leurs parents,les jeunes Tarins des aulnes vont quitter le nid
 à l'âge de deux semaines.
 Ce sera alors le mâle qui va prendre le maximum du travail à son compte car la mère sera
 déjà prise par la préparation du second nid.
 Le sevrage intervient deux semaines encore plus tard et il est préférable de déménager les
 jeunes dans une autre cage ou volière.

 Un jeune tarin des aulnes est brun terne à gris lorsqu'il quitte le nid.
 Son plumage est très strié.
 La mue juvénile se fait sans aucun problème majeur.

BAGJAGE

 Il faut baguer les jeunes lorsqu'ils on plus ou moins cinq jours.
 Il faut dans tous les cas agir avec circonspection et ne pas oublier que la femelle de Tarin
des aulnes est un volatile très propre qui garde son nid débarrassé de toutes les saletés
 qui risquent de s'y trouver.
 Une bague est pour elle un objet insolite qui n'a pas sa place à cet endroit et son premier
 et seul réflexe à ce moment est de l'éloigner,seulement cette bague est fixée à la patte d'un
 oisillon,vous vous rendez compte des conséquences !!!
 Mieux vaut donc camoufler les bagues avec un bout de sparadrap de couleur chair.

 Bon succès avec le Tarin des aulnes.

NDLR :

 Avant d'entreprendre l'élevage d'espèces indigènes,
 il est primordial de connaître la législation en vigueur du pays concerné
 ou d'avoir le cas échéant être en possession du Certificat de capacité.
10
Le défouloir / DIRECTION VERS L'EXPOSITION
« Dernier message par maloute45 le mars 14, 2017, 01:50:43 pm »

 
Copyright © DIRECTION VERS L'EXPOSITION

Quand les canaris (couleurs)sont-ils prêts pour y aller ?

A partir du mois de septembre,les premières expositions commencent.
 Nous devons préparer nos canaris à temps pour y participer.
 Il faut savoir qu'en septembre tous les jeunes n'ont pas passer le cap de la mue.
 La période de mue et la période de préparation sont de très importantes périodes
  pour nos oiseaux.

La période de mue :

La mue (le changement de plumage),est l'une des plus délicates dans la vie d'un canari.
 Chaque année les canaris changent de plumage,les jeunes gardent leurs rectrices et rémiges
 la première année.
 Il y à des éleveurs de "rouge",qui retirent les rectrices et les rémiges chez les jeunes de
 l'année afin d'obtenir dans ces dernières une meilleure coloration...

Il existe dans le commerce,d'innombrables produits pour aider les oiseaux pendant la mue.
 Leur donner la possibilité tous les jours de prendre un bain,ainsi qu'une alimentation
 adaptée est une manière traditionnelle pour les aider et pour avoir un plumage lisse et
 brillant.
 Un supplément très appréciés sont les graines germées,ainsi que du Perform.

L'entraînement des oiseaux

Beaucoup d'amateurs,surtout les débutants,rencontrent des problèmes avec l'entraînement
   de leurs oiseaux.
 Toujours les mêmes remarques sur les fiches de jugement (exposition) "nerveux","toujours
 au fond de la cage","etc"...
 C'est difficile d'exposer des canaris ayant un bon maintien et une condition impeccable.
 La nature des canaris n'est pas la même,mais avec un peu de patience et d'expérience on
 peut observer des résultats positifs.

Quelques points à ne pas négliger

L'entraînement commence déjà au nid.
 Un contrôle par jour est nécessaire,il faut également avoir beaucoup de contact avec les
 jeunes,aussi les toucher,mais,toujours rester très calme.

 Quand les jeunes sont devenus indépendant,leur faire connaître la cage d'exposition.
 Eventuellement pendre quelques cages dans les volières.
 Dans ces cages,nous pouvons placer quelques friandises,des aliments qu'ils affectionnent
 tout particulièrement :un bout de pomme,un peu de verdure,etc.
 Croyez-moi,ils trouveront vite l'accès de ces cages,car la curiosité passe aussi par l'estomac.

Quand les jeunes seront âgés de 8 semaines,il est conseillé de les placer quelques jours dans
 la cage d'expo,par alternance dans la volière et dans la cage d'expo,ceci pour les familiariser
 avec cette dernière.

 S'ils apprécient les semences sauvages,on peut les trouver dans la nature à partir du mois 
 de mai jusqu'à la fin de l'été ,pensez à faire une provision.

 Dans les cages utilisée pour l'entraînement,on placera les perchoirs de préférence en façade
 (front) et surtout pas fixée au dos,laisser une espace de +/- 4 cm.
 De cette manière les oiseaux seront obliger de prendre place au devant de la cage au lieu
 de se cacher au fond de celle-ci.

S'il y à encore des plumes cassée pendant la période de l'entraînement (rémige,queue),
  on les enlèvera le plus vite possible, la plume se complète après 6 semaines.

Les dernières précautions

A partir de fin août,les oiseaux candidats restent dans leurs cages d'entraînement ou de
 dressage.
 La mue est pratiquement finie et à présent,c'est le vrai moment pour commencer la
 préparation.
 Il va falloir mettre les cages là où il y a plus de passage et de mouvement.
 Régulièrement,on les changera de place.
 Les oiseaux ne doivent pas s'habituer seulement à la cage,mais également aux personnes
 étrangères,aux différents endroits,au transport,etc...

On les jugera aussi,pour ce faire,on prendra la cage pour mieux étudier leurs dessins,la
 couleur,le maintien,le modèle,etc... tout ceci à comparer aux normes standard de l'espèce.
 Nous les jugerons à notre aise pour envoyer notre plus beau stam à l'exposition.
 Tout nos mouvements doivent être basé le plus calmement possible.
 On apprend de cette façon à l'oiseau de montrer ses qualités,et n'oublions pas que les petits
 surplus,c'est à la maison que vous les gagnerez.

Vers l'exposition

Pour qu'un éleveur connaisse la valeur de ces canaris,il les envoient à l'exposition.
 Il recevra des informations (feuilles de jugement) pour encore améliorer son stam.

 Par le club organisateur de la manifestation,on peut recevoir des listes d'inscription ainsi
 que le règlement de l'exposition.
 Les meilleurs vont être inscrits,maintenant les préparer par ce qu'on ne peut pas oublier
 que  ça reste un concours de beauté.

Manière de travail (simple information)

Avant de rentrer les oiseaux,il faut nettoyer les cages à fond (un bon oiseau dans une cage sale perd de sa valeur),il faut penser aussi à mettre du "fond de cage" dans le tiroir et
 un peu de mélange de graines pour deux jours.
 Au moment de l'embarquement,il faudra placer la petite fontaine et cela d'après les normes
 prévue par le règlement de l'exposition.
 Surtout ne pas oublier de prendre un bidon d'eau avec vous,c'est toujours plus hygiènique.

Souvent les oiseaux doivent supporter de grandes différences de température.
 Afin que les canaris ne tombent pas en mue,il y a une petite astuce:
 L'eau que l'on à prévu pour l'expo,et ceci un jour avant et après l'exposition,on ajoutera
 un oignon dedans.
 Pour ce faire,on coupe l'oignon en tranches et on laisse macérer dans l'eau pendant
 12 heures (un oignon par litre d'eau),ensuite on enlève les tranches d'oignon et le "thé"
  est ainsi prêt.
 Avec cette astuce très simple,il y a peu de chance qu'ils tombent en mue,et c'est très bon
 pour leur santé.

Pour arriver à l'expo avec des oiseaux en bon état il est important de recouvrir les cages,
  afin que les oiseaux se trouvent dans l'obscurité la plus complète.
 Faites toujours passer un canari d'une cage à une autre sans le prendre en main,pour ne
  pas abîmer tout votre travail de préparation,et tout cela avec calme.

L'entretien des cages d'exposition et d'entraînement.

Celle d'entraînement :
au moins une fois par semaine,il est conseillé de les laver
 soigneusement.
 Avec une cage de réserve,on laisse passer l'oiseau d'une cage à l'autre.
 De cette façon,on peut nettoyer la cage sale,à fond,intérieur et extérieur.

La cage d'exposition : - A l'exposition,on constate parfois une cage ou même
 une série de cages sales !!!
 Un bel oiseau,on le remarque directement,une cage sale aussi !
 Comment peut-on participer à une féerie de l'oiseau avec des cages qui ne sont pas
  en ordre?

 Une cage d'exposition est l'écrin,et votre canari,le joyau.

Des cages sales ,ce n'est pas à une exposition que ça doit se trouver.

 m@loute45 - Copyright ©
Pages: [1] 2 3 ... 10