Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - maloute45

Pages: 1 2 [3] 4 5
31
Canaris de Postures / LE LIZARD (RACE ANGLAISE)
« le: mars 14, 2017, 06:40:58 am »
LE LIZARD (RACE ANGLAISE)

Il s'agit de la race la plus ancienne que l'on connaisse parmi les Canaris Anglais
 elle se reproduit depuis quinze siècles au moins, sans jamais changer de caractéristiques
 et sans rien perdre de sa beauté.

Les éleveurs n'ont jamais tenté de modifier cette race, probablement parce qu'ils
 considèrent le Lizard comme un Canari dont le plumage et les formes sont d'une
 beauté presque parfaite.

Toute modification est donc jugée inutile.
 Le Lizard a un aspect délicat et élégant, c'est un oiseau aux formes harmonieuses
 dont la beauté peu voyante mais authentique n'est appréciée que par les connaisseurs
 raffinés.

Après la Seconde Guerre mondiale, une association, le Lizard Association, s'est constituée
 pour la défense et le développement de dette race.

Et, en effet, depuis quelques années, on commence à trouver le Lizard, outre l'Europe
 en Amérique, en Afrique du Sud et même en Nouvelle-Zélande.

32
Canaris de Postures / LES CANARIS DE RACE ANGLAISE
« le: mars 14, 2017, 06:12:37 am »
LES CANARIS DE RACE ANGLAISE

Les Canaris de race anglaise, par la beauté de leur chant, de leur forme
 et de leurs couleurs méritent toute notre attention.

L'amour que les Anglais portent à la nature en général et aux animaux
 en particulier a incité les éleveurs de ce pays à sélectionner avec patience
 pendant des siècles, différentes races de Canaris.

Ils réussirent à former de nouvelles races dont l'habit, très beau et très original
 était différent de celui que portaient les Canaris importés des Canaries
 quelques siècles auparavant.

Toutes les races anglaises de Canaris, excepté quelques rares espèces, sont
 saines, vigoureuses, sociables et prolifiques.

Les Canaris de posture anglais, après les Canaris chanteurs sont, sans l'ombre
 d'un doute, les oiseaux qui donnent aux éleveurs les plus grandes satisfactions

m@loute45
.

33
ORIGINE DU  GIBBER ITALICUS

Il faut mentionner que ce canari de posture aussi nommé "Septem Italicus"
 appartient à la première race italienne qui ait été officiellement reconnue
 par les organisations internationales et mondiales d'éleveurs de Canaris.

Origine

 Ses origines sont très intéressantes, il y a plus de 150 ans, les éleveurs
 du Nord de la France obtinrent, après plusieurs années d'expériences :
 le Hollandais du Nord, puis en perfectionnant leurs expériences, créèrent
 le Frisé Parisien.

 Les éleveurs espagnols procédèrent eux aussi à des expériences.
 Ils croisèrent l'élégant Hollandais du Nord avec le merveilleux petit
 Gantois belge (race éteinte) et obtinrent un oiseau aux épaules arquées,
 au cou large et qui était très élégant malgré son plumage et ses formes
 asymétriques.

 Ce Canari fut immédiatement acquis par les éleveurs français qui virent
  tout de suite, la possibilité de l'améliorer afin d'obtenir, par des sélections
 judicieuses, une nouvelle race bien supérieure encore...
 C'est ainsi que prit naissance le Hollandais du Sud dont on peut dire que c'est
 un oiseau extraordinaire, tan par sa beauté que par son élégance et son port.

 Des éleveurs européens s'y intéressèrent, mais c'est dans le Sud de l'Italie que
 cet intérêt se transforma avec enthousiasme.
 Un demi siècle plus tard, les modifications apportées à la branche originelle
 par des croisements opportuns, donna une nouvelle race, précisément celle du
 Gibber Italicus ou Septem Italicus, elle descend donc du Hollandais du Sud, qui
 descend lui même du Hollandais du Nord et du Gantois.

Le nom que les premiers éleveurs italiens avaient donné à cette race était le :
 "Serin bossu gantois frisé"...
 



34
Maladie et Soins / MEGABACTERIOSE CHEZ LES OISEAUX
« le: mars 13, 2017, 02:47:45 pm »
MEGABACTERIOSE CHEZ LES OISEAUX


La Mégabacteriose est une maladie courante chez les Canaris,
 les Perruches ondulées et les Agapornides.
 
 Pendant longtemps on pensait que le facteur était une bactérie,
  mais des études récentes prouvent que celui-ci aurait les
  caractéristiques d’une mycose.

 Non seulement l’apparition de cette maladie augmente, mais
  ce germe infecte aussi un nombre de plus en plus grand d'espèces
  différentes d’oiseaux.
 La manière de transmission est encore inconnue, mais l’absorption
  de matière fécale semble en être la cause.
 
 Le facteur génétique chez les poules est à prendre en compte et ne
   doit pas être sous-estimé.
 Une transmission de génération en génération semble vérifiée.

 La solution acide contenue dans le proventricule de nos oiseaux,
 pour avoir une action performante sur l'assimilation des protéines
 par certains enzymes, doit avoir un pH compris entre 2 et 3.
 Donc, moyennement acide.

 Le manque d’acidité dans le système digestif en général et donc
 dans le proventricule, permet à des bactéries, appelées méga-bactéries
  à cause de leur taille, de se développer en trop grand nombre dans le
 proventricule et d’y modifier le ph en le faisant monter aux alentours de 6~7.

 Cette carence en acide crée un état favorable à l’apparition d’une maladie
  appelée « Proventriculite » ou « Méga-bactériose » qui entrave gravement
  l’assimilation des protéines contenues dans les aliments.
 Cette maladie bien connue est populairement appelée « maladie du couteau »
  à cause du bréchet de l’oiseau qui devient saillant par cause   d’amaigrissement
 excessif.
 En règle générale, lorsqu’on constate cet amaigrissement, il est hélas souvent
  déjà trop tard.

 Les graines non assimilées se concentrent dans le proventricule.
 L’oiseau se tient généralement en boule près de la source de nourriture,
  fait semblant de se  nourrir ou très peu et dépérit à vue d’oeil.
 Il est cependant difficile de faire un bon diagnostic car ces symptômes
  sont malheureusement très semblables à d’autres maladies ;
 (coccidiose,lankesterellose ou atoxoplasmose,... )

 La solution est de réacidifier le système digestif par l’intermédiaire
  de l’eau de boisson en y ajoutant du Vinaigre de Cidre Bio
  à raison de 15 ml par litre d’eau de boisson (il existe d’autres
 solutions mais beaucoup plus compliquées).
 En outre le vinaigre de cidre bio (produit naturel non toxique)
  permet non seulement de garder un ph correct dans le système digestif
  mais il apporte aussi des vitamines (B1-B2-B6-B12), du phosphore 
 et du potassium, calcium et oligo-éléments, il contient aussi des petites parts
 de fer de soufre et de fluor..
 J’en donne à tous mes oiseaux 2 jours par semaine et ce même
  pendant l’élevage….
 (Lors d’un traitement prolongé de plusieurs jours au vinaigre de cidre bio
  lors d‘un cas de proventriculite avéré, il est nécessaire de donner
   à l’oiseau un complexe multivitaminé et des  probiotiques  afin de
 réensemencer la flore intestinale)..

LES SYMPTÔMES

•Évolution de la maladie chronique
•Perte de poids évidente, malgré un appétit normal
•Plumes rugueuses
•Rejet oral de sang et diarrhée
•Grains non-digérés dans les fientes
•Mort subite non expliquée

 TRAITEMENT CURATIF

 Un produit anti-mycose.

 TRAITEMENT PREVENTIF

 Administrer toute l’année (exemple) 8 ml d’ECOCURE
 (une cuillerée et demie) dans 1 litre d’eau.
 Ces organismes peuvent vivre seulement dans un
 environnement physiologique.




 
 

 

35
Reproduction / Re : Sevrage
« le: mars 13, 2017, 09:57:39 am »
Bonjour

Pour éviter le picage des jeunes souvent fait par la mère qui recherche des matériaux soyeux
 pour sa deuxième nichée et aussi quelquefois par le père qui donne des coups de bec par
 jalousie, je place dans la cage une grappe d'épis de millet, cette façon de faire, les gardent
 occupés à s'amuser avec le millet et ils oublient de déplumer leurs petits.
 Pour ma part, quand mes jeunes doivent être placés en cage de vol, le père les accompagnent
 un ou deux jours, afin qu'ils apprennent comment se nourrir convenablement.
 Ensuite le mâle adulte regagne sa femelle.

36
Reproduction / Re : Nourrissage à la main
« le: mars 13, 2017, 09:42:09 am »
Bonjour

L'on peut très bien gaver également quand il y à beaucoup de jeunes au nid, souvent les plus
 costaud, bousculent le plus faible et ce dernier dépérit, faute de ne pas recevoir la même
  quantité de béquée que ses frères et sœurs.
 Pour de faire, je met la préparation dans une seringue à gaver en pvc (sans aiguille bien
 entendu) et je donne de 2 à 3 fois par jour au début, si je remarque par la suite un ou deux
 chétifs, je donne toute les deux heures jusqu'à la fin du jour.
 Le produit employé à cette fin chez moi, est le Handmix de chez Orlux.
 

37
Alimentation / Re : MON MELANGE DE GRAINES ( 1 kilo)
« le: mars 13, 2017, 09:14:31 am »
Bonjour

Mon mélange de base, je préfère que mon grainetier le prépare suivant mes indications
 et aussi suivant la période à laquelle il doit être distribué.
 Ration journalière (en raison de 6 grammes par oiseau).
 
 Les quatre périodes sont 1 le repos, 2 la préparation, 3 la reproduction, 4 la mue.

Composition mélange 3 pour canaris de posture :
 
Alpiste  63 % + Niger  12,5 % + Graines de lin  9 % + Chanvre  6 % + Avoine pelée  6 %
 + Graines de graminées sauvages  2,5 % + Graines de perilla blanc  1 %

Jadis je donnais beaucoup plus de mélange de graines à mes oiseaux, mais j'ai rapidement
 compris qu'ils étaient des gaspilleurs, ne mangeant que leurs graines préférées.
 A présent, je leur donne l'équivalent d'une dosette d'une contenance de 6 g (par oiseau)
 mon constat est que maintenant, ils consomment toutes les graines du mélange, fini le
 gaspillage...

Toujours choisir des graines de première qualité, exempte de poussières, qui sentent bon !













38
Introduction Du facteur Cinnamon Chez Le Gloster fancy

 
 De nombreuses légendes circulent au sujet du facteur cinnamon,incluant certaines
 croyances,ancrées à  tort, dans l'esprit des Amateurs.

 La première voudrait faire croire que le cinnamon pourrait prendre le pas
  sur les autres couleurs au sein de votre élevage et sera très difficile à éradiquer.
 
 La deuxième,que les cinnamons sont de plus petite taille que les oiseaux
 classiques,et que leurs têtes sont toujours "pinçées".

 Si je veux contredire les divers points repris ci-dessus,je vous demanderai
 de regarder les splendides  sujets cinnamons exposés ces dernières années.

 En ce qui concerne le contrôle du nombre de cinnamons qui pourraient envahir
  votre local d'élevage,il  suffit de comprendre de quelle façon le facteur est transmis.

 De bons cinnamons ont souvent été introduit dans l'élevage de beaucoup
  d'Amateurs de Gloster classique pour améliorer la qualité du plumage.
 Une bonne règle générale à retenir à nouveau concernant la couleur,
  c'est que,si vos oiseaux ont une taille moindre,il faut alors que vous
  introduisiez  un sujet 3/4 panaché assez grand dans votre souche.

 Une des raisons pour lesquelles certains éleveurs remettent à plus tard
  l'introduction de sujets cinnamons,c'est la limitation du nombre de classes
  prévues pour eux aux expositions...néanmoins,si cela reste vrai pour les
  petites  expositions, il n'en va pas de même dans les shows organisés par les
  clubs spécialisés du Gloster.

 La crainte éprouvée par le novice face au facteur cinnamon est surtout
  provoquée par sa méconnaissance de l'hérédité du facteur.
 En premier lieu,il lui faut apprendre de quelle façon agissent les chromosomes
  sexuels : un mâle possède deux chromosomes "X" (XX),
  alors qu'une femelle possède un "x" et un "Y" (XY).

 Lorsqu'ils s'accouplent,chaque parent transmet un de ses chromosomes
  sexuels au jeune à venir,si ce jeune hérite l'un des "X" de son père,
 plus le "X" de sa mère,ce sera un mâle.
 Et si ce jeune hérite de l'un des "X" et de l'"Y" de sa mère ce sera une femelle.

 L'aspect le plus particulier du facteur cinnamon,c'est qu'il ne peut être transmis
  que par le chromosome "X".

 Ainsi il existe trois possibilités de transmission de la part du mâle
 vers la descendance 0,1 ou 2,appelons-les ainsi.

 0 = il donne le jour à des jeunes appelés classiques (non cinnamon)
 1 = il donne le jour à des mâles ressemblant à des classiques, mais
  qui seront capables de retransmettre le facteur à leurs propres jeunes
 (ce sont alors des porteurs,en anglais "split").
 2 = il engendre des cinnamons purs.

 Le cas de la femelle est beaucoup moins complexe,et son chromosome "X"
  porte le facteur cinnamon,elle est d'office cinnamon et rien d'autre,
 mais souvenez-vous qu'elle ne sera JAMAIS PORTEUSE du facteur.
 Une femelle EST ou n'EST PAS cinnamon.

 Ce sont les mâles porteurs (split) qui apportent le plus de confusion
  pour un novice,car si l'on accouple un mâle classique(qui est en fait un porteur),
 à une femelle classique,cet Amateur peut être déconcerté lorsque l'éclosion
  se produit en présentant certains jeunes de la nichée avec des yeux rouges
  (paupières) qui sont caractéristiques aux cinnamons.
 
 En moyenne,la moitié des jeunes femelles issues d'un tel accouplement
  sont théoriquement des cinnamons,mais ce qui rend la tâche encore
 plus hardue,c'est le fait que tous les mâles engendrés de cet accouplement ne
 montrent,eux,aucune caractéristique spéciale (ils ont notament des yeux noirs)
  et  qu'environ la moitié d'entre-eux seront porteurs sans que rien ne les
 distingue de leurs frères classiques.

 La seule façon de savoir s'ils le sont sera de les tester dans l'élevage
  l'année suivante.

 Bien que la théorie qui affirme que les mâles porteurs sont en tout
  points identiques aux classiques et qu'il soit très difficile de les
 distinguer,j'ai déjà eu l'occasion de voir des sujets verts,porteurs cinnamon,
 que je  pouvais reconnaître des sujets verts purs par le reflet bronze
 que prennent les pennes ses ailes et de la queue.

 Il n'est pas rare de nos jours de rencontrer des gens qui méprisent
  les pratiques des anciens amateurs comme si elles n'avaient jamais
  abouti à quelque chose de concret,mais je puis vous assurer que beaucoup
  de ces anciens Amateurs de Gloster ont fait leurs preuves dans la maîtrise
  de l'élevage, et qu'ils sont disposés à transmettre leurs connaissances
  à ceux qui sont prêts à les écouter.

 Pourtant,bon nombre d'entre-eux éprouvent encore d'énormes difficultés
 dans le contrôle du facteur cinnamon tout comme vous,nouvelle génération,
 qui pouvez encore faire pire qu'eux !!!

 S'il est manipulé judicieusement,il ne faut pas craindre d'introduire le facteur
  cinnamon dans votre souche de Gloster
  Pour autant que vous teniez scrupuleusement à jour un registre d'élevage.
 En vous aidant par des annotations claires et précises,il n'existe aucun risque
  d'être envahi par un nombre impressionnant de sujets cinnamons, nombre
  qui serait supérieur au niveau que vous aurez désiré.

 Je n'ai nullement la prétention d'affirmer que l'élevage des Glosters cinnamons
  de qualité soit simple, mais en matière d'élevage rien ne l'est, quelle que soit
  le choix de la couleur que vous aurez choisie d'élever.

m@loute45

39
Le chardonneret d'élevage / le Chardonneret élégant agate
« le: mars 13, 2017, 01:38:39 am »
LE CHARDONNERET ELEGANT AGATE

 J'enfonce une porte ouverte lorsque nous professons que l'élevage du Chardonneret
 élégant a pris de l'ampleur ces dernières années, chez nous en Belgique.
 L'émergence de nombreuses mutations a encore donné un coup d'accélérateur
 et provoqué un intérêt encore peu vu pour une espèce aviaire.
 La mutation agate est à ce sujet, un coup de maître.

Caractéristiques

 Cette mutation garde vis-à-vis de la forme sauvage ses caractéristiques les plus
 apparente au masque facial rouge profond, alaires jaunes, noir dans les ailes et
  dans la queue.
 Toutefois la phaéomélanine présente sur la poitrine et sur le dos chez le Chardonneret
 élégant agate est réduite d'où l'oiseau affiche une couleur gris clair dans ces zones du
 plumage.

Hérédité

 L'hérédité du Chardonneret élégant agate est liée au sexe et récessive vis-à-vis
 de la forme sauvage.
 Il n'existe donc pas de femelle porteuse d'agate.
 Vous pouvez voir ci-après le résultat de divers accouplements :

 1- Mâle agate X femelle agate

* 50% mâles agate
 * 50% femelles agate

2- Mâle agate X femelle couleur sauvage

 * 50% mâles couleur sauvage / agate
 * 50% femelles agate

3 - Mâle couleur sauvage X femelle agate


 * 50% mâles couleur sauvage / agate
 * 50% femelles couleur sauvage

4 - Mâle couleur sauvage / agate X femelle agate

 * 25% mâles couleur sauvage / agate
 * 25% mâles agate
 * 25% femelles couleur sauvage
 * 25% femelles agate

5 - Mâle couleur sauvage / agate X femelle couleur sauvage

 * 25% mâles couleur sauvage / agate
 * 25% mâles couleur sauvage
 * 25% femelles couleur sauvage
 * 25% femelles agate

Soins et élevage

 Identiques à ceux donnés aux oiseaux de la forme sauvage, évidemment.
 Je tiens à porté à votre connaissance que les Chardonnerets ne sont jamais
 assez détenus dans une atmosphère ultra- sèche.
 L'humidité ambiante est l'ennemie des Chardonnerets.
 On peut remarquer que ces oiseaux recherchent toujours la partie la plus
 ensoleillée de l'endroit où ils viVent.
 .
 Le nid du Chardonneret élégant est toujours construit le plus haut possible.
 Les matériaux qui le composent sont fins et de couleur claire, on y retrouve
 souvent des peluches végétales figurant sur les graines de chardon ou de pissenlit.

Combinaisons

 Le Chardonneret agate se prête absolument bien aux combinaisons avec les
  autres couleurs existantes.
 Je songe à ce sujet au Chardonneret élégant brun qui nous a donné le magnifique
 brun agate (auparavant isabelle) via un crossing-over.

Expositions


 Lorsque l'on se donne la peine d'examiner la photo ci-avant, nous ne pouvons
 que constater la beauté de l'agate.
 Ces participations aux shows sont souvent couronnées de succès.
 Toutefois,, il faudra veiller avant tout à la couleur du dos qui se doit d'être nette
 (grise sans brun parasite).
 Le Chardonneret élégant agate doit répondre au standard général qui exige entre
  autres à la  délimitation nette des zones colorée de la tête, de la pureté du rouge
 de la tête et la présence d'un dessin en forme de champignon sur la poitrine.
 Les dessins des ailes et de la queue doivent être symétriques.
 Eh oui, exposer le Chardonneret n'est pas une sinécure.

Pour nos voisins français

 En FRANCE, les variétés mutantes sont autorisées et libres de toute transaction
 commerciale.

 Il s'agit du Chardonneret mutation brune, Chardonneret mutation agate, Chardonneret
 mutation pastel,
Chardonneret mutation isabelle, Chardonneret mutation satiné, mutation blanche
 Toutes les autres mutations non reconnues par la C.O.M sont considérées comme
 phénotype sauvage.

Journal officiel de la République Française du 2006-10-07 :

 Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux
  domestiques.
 Légifrance, NOR: DEVN0650509A, J.O n° 233 du 7 octobre 2006 page 14920
  texte n°45 .

Extrait de la liste en annexe de l'arrêté : Fringillidés :
 

 ... les variétés blanche, brune, agate, pastel, isabelle et satiné
 du Chardonneret élégant ( Carduelis carduelis )...
 Comme pour la mutation brune, cette mutation est autorisée, cependant il
 est conseillé d'obtenir le certificat de capacité pour le Chardonneret, voici pourquoi :
 les meilleurs accouplements se font avec des porteurs et donnent naissance à des mutants,
 mais aussi à des porteurs et des phénotypes sauvages, pour lesquels ont doit
 impérativement posséder le certificat de capacité !
 


Cliché d'un Mâle en mutation Brune.
 Standard brun.
Chardonneret de feu Mr.Louis Paquot.
Photographe UOF. Mondial d'Amiens.

40
Le défouloir / Livre conseillé
« le: mars 13, 2017, 01:11:14 am »
Bonsoir

 Si vois optez de vous munir d'un livre sur l'élevage des Canaris, je vous conseillerai sur
 un ouvrage qui est la "bible" intéressante pour futurs éleveurs comme pour les chevronnés.
Seulement, il n'est plus édité, donc il sera nécessaire de le retrouver d'occasion..
Son titre :
Précis de canariculture - Edititions du Point Vétérinaire - Auteur : Maurice Pomarède.



 

41
Reproduction / Re : Le nid
« le: mars 13, 2017, 12:27:05 am »
Bonsoir, encore une fois, je suis en désaccord avec vous,
 JAMAIS de la laine, je vous parle par expérience, ce matériau contient de très fins fils
 synthétique qui peuvent s'enrouler autour des pattes des oisillons jusqu'à les nécroser
   si vous ne vous en apercevez pas tout de suite.
 Des brindilles de toile de jute et recoupées à la longueur de 5 à 6 centimètres
 préalablement traitées au savon de Marseille contre les parasites, sont un excellent
 apport pour la confection des nids.

 

42
Reproduction / Re : Ponte et incubation
« le: mars 13, 2017, 12:04:35 am »
Bonsoir

On ne retourne plus les œufs comme cela se faisait au temps jadis, maintenant on place
 les œufs, le côté pointu vers le bas dans un récipient contenant des graines de millet
 (on laisse tel quel sans retourner les œufs)
 
 Après 36 années d'élevage, je n'ai jamais vu d'oisillons naître la nuit ? réponse svp...

 Mon astuce pour réparer les œufs fêlés consiste à "coller" un morceau de feuille
 de papier à rouler pour cigarettes en l'humectant et placer sur la fêlure.
 
 Une autre astuce en cas ou l'oiseau saignerait lors de la coups des ongles est d'enduire
 la partie blessée du doigt a l'aide de farine culinaire, sinon en pharmacie vous trouverez
 une bombe aérosol Derma-spray, bien évidemment ce produit doit déjà se trouver dans
 votre local d'élevage bien avant.

43
Reproduction / Re : la bague
« le: mars 12, 2017, 11:33:25 pm »
Bonsoir,

Désolé, je ne suis pas d'accord avec vous ! un éleveur sérieux se doit de baguer
 ses oiseaux avec une bague fermée de fédération reconnue, d'un diamètre
 correspondant au tarse de l'oiseau qui la porte et avec son numéro de stam personnel.
 
 Du reste, si vous voulez participer aux expositions, il est indispensable qu'ils soient
 bagués !
 sinon, ils peuvent rester chez vous...et vous ne saurais jamais ce que valent vos oiseaux !
 Néanmoins, si par accident la bague (fermée)  venait à coincer, il y aurait lieu évidement
 de la retiré à l'aide d'une pince coupe-bagues vendue dans le commerce des oiseaux.
 L'emploi de bague ouverte en aluminium coloré avec ergots ou celles en pvc munies
 d'un appareil permettant de glisser la bague, servent uniquement à différencier par
 exemple, les sexes, les porteurs, etc...
 
Sans promiscuité et sans discrimination pour ceux ou celles qui enlèveraient les bagues
 fermées, je dirai encore ceci : tout éleveur digne de ce nom ce doit de tenir un registre
 d'élevage à jour en y inscrivant:
  la race, le sexe, la couleur et mutations, le numéro de bague, l'année de naissance
 Ensuite : la date de l'accouplement, celle de la ponte, le nombre d'œufs pondus,
 la date du mirage (7ième jour après la couvaison), le nombre d'œufs fécondés, la date
   des naissances,  la date de la pose des bagues (généralement lorsque les petits
   fientent sur le bord du nid), les éventuelles maladies, le noms des médicaments
 fournis + les soins divers, etc, etc


Cliché : Pince coupe-bague.

44
Reproduction / Débutant, si vous commencez un élevage....
« le: mars 12, 2017, 10:57:37 pm »
Débutant, si vous commencez un élevage de Canaris sans aucune expérience préalable,
 mon conseil sera que vous n'achetiez pas d'oiseaux de grande lignée et hors de prix !
 Contentez-vous de Canaris plus modestes.
 
Ce n'est que lorsque vous connaîtrez bien leur vie, leur mode de reproduction, leurs
 habitudes que vous pourrez vous "lancer" dans l'élevage d'exemplaires de races.
 Il existe certaines règles très précises qu'il est absolument nécessaire de suivre.
 Le reste ne s'apprend pas dans un manuel, mais s'acquiert avec le temps.

Plus vous aimerez les oiseaux, plus vous vous y intéresserez et plus vite vous
 deviendrez un éleveur accompli.

45
Canaris de Postures / LE FRISE HOLLANDAIS DU NORD
« le: mars 12, 2017, 10:23:34 pm »
Le Frisé hollandais du Nord

Origine

Ses ancêtres sont les mêmes que ceux du Frisé Parisien d'où la similitude de taille et de force
 mais, en général, les éleveurs ne l'apprécient pas beaucoup, car ils considèrent que c'est une
 race abâtardie qui n'à pas une très grande valeur.
 Toutefois, lors des expositions qui ont lieu en Belgique et dans toute l'Europe, le hollandais du
 Nord recueille toujours de nombreux suffrages et de prix importants.

Particularité

Les défauts que certains éleveurs lui trouvent sont :

 * Le crâne, qui n'est pas toujours bien proportionné à la taille de l'oiseau.
 * Le cou, qui n'est pas très élégant et plutôt court.
 * L'abdomen et les cuisses recouverte de trop de plumes.
 * Le port, qui n'est pas tout-à-fait vertical.

Ces caractères que certains n'hésitent pas à considérer comme des défauts sont, au contraire,
 très appréciés par d'autres qui sont prêts à défendre le Hollandais du Nord avec acharnement
 en le plaçant parmi les races les plus précieuses.

Ces mêmes partisans le décrivent à peu près comme suit :
 "Elegant, le port droit, il est pourvu d'une petite tête lisse, légèrement penchée vers l'avant,
 ce qui lui confère une certaine grâce.
 Sa taille est d'environ de 16 à 17 cm., ses pattes sont longues et bien proportionnées, son
 cou est élégant et souple, son plumage est doux et ses frisures parfaites.
 Ses pennes sont longues et harmonieusement recourbées vers le haut, le plumes de ses
 épaules ont une ligne parfaite due à leur parfaite division symétrique.
 Son abdomen est recouvert de plumes lisses et douces et enfin sa queue est très belle car
 très étroite, bien proportionnée, très longue et dans l'alignement du dos.
 Son habit peut être de couleur uniforme comme panaché, aussi bien en intensif qu'en schimmel.

https://www.youtube.com/watch?v=AaLjCl6zFlw

Elevage

Il s'agit d'une race généralement robuste.
 Les femelles sont de bonnes nourrices et elles élèvent leurs petits avec amour et soin.
 L'éleveur ne devrait donc rencontrer aucune difficulté pour élever le Hollandais du Nord.
 Il faudra néanmoins observer les règles d'hygiène habituelles pour le nettoyage et les
 traitements particuliers à l'occasion des périodes de couvaison et de mue.

m@loute45.




Pages: 1 2 [3] 4 5