Auteur Sujet: SOINS DU BEC ET DES ONGLES  (Lu 117 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Karma: +0/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
SOINS DU BEC ET DES ONGLES
« le: mars 16, 2017, 05:43:16 am »
Soins du Bec et des Ongles

Les oiseaux qui vivent en captivité ont bien tendance à avoir le bec et les ongles trop
 longs, bien plus que leurs compagnons vivant en volière, dont le mode de vie, plus
 naturel, pallie cet inconvénient.
 En effet,les ongles sont recouverts d'une production de corne qui tend à pousser pour
 compenser son usure, et dans la nature, pousse et usure s'équilibrent parfaitement.

Il est, de toute façon, possible de remédier à ce petit problème à l'aide d'une bonne paire
  de ciseaux ou d'un coupe-ongles.
 En prévision, il est conseillé de placer un os de seiche dans l'habitat de l'oiseau ainsi que
 des perchoirs en bois d'un diamètre correspondant aux pattes de ces derniers.

LE BEC :

Un bec trop long peut être un signe d'affaiblissement chez de jeunes oiseaux et de
 vieillissement chez les adultes.
 Pour raccourcir la couche cornée du bec, il suffit de prendre délicatement l'oiseau dans
  une main et de maintenir sa tête entre le pouce et l'index.
 On coupe ensuite la mandibule trop longue (souvent la supérieure) d'un geste sûr et rapide
 dans le même prolongement que la mandibule inférieure.
 Précaution : lui tenir le bec fermé durant dette opération, afin de ne pas par accident lui
 sectionner la langue !

 Lui laisser, l'empêchera  de se nourrir correctement....

LES ONGLES :

Lorsque nos compagnons ont les ongles trop longs, cela signifie souvent que le diamètre de
 leurs perchoirs est trop petit et qu'il leur est impossible de les limer naturellement.

Afin de parvenir de couper les ongles à un oiseau, il faut le tenir, les pattes en l'air
 maintenues entre le pouce et l'index, le dos calé contre la paume de la main.
 On s'approchera d'une source de lumière afin d'observer les pattes à contre-jour.

On observera qu'une partie de l'ongle dépasse d'une fine veine rouge qui délimite la partie
 charnue de la partie cornée.
 C'est cette partie que l'on coupera, sans heurter la petite veine rouge qui risquerait de
 saigner abondamment (en cas de doute,il est préférable de ne couper que le bord extrême
 des ongles).

Si malgré toute les précautions requises, on peut arrêter le saignement, en trempant la patte dans de la farine, ou avec un aseptisant aérosol (Derma-spray) ou encore un Spray
 antiseptique qui nettoie et désinfecte les plaies (Cedium Benzalkonii chlorid 0,1%).
 Ces produits pharmaceutiques sont en vente dans toutes bonnes pharmacies sans
 prescription.
« Modifié: mars 16, 2017, 06:08:19 am par maloute45 »
Amicalement vôtre