Auteur Sujet: Colibacillose  (Lu 167 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne admin

  • Administrateur
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 177
  • Country: fr
    • Voir le profil
Colibacillose
« le: décembre 28, 2016, 08:03:57 pm »
Le colibacille est une bactérie en forme de bâtonnet qui se trouve à l'état normal dans le tube digestif des animaux et de l'homme; il peut devenir pathogène, donc dangereux, parfois mortel, chez des oiseaux affaiblis, carencés, mal nourris. Il provoque chez les jeunes oiseaux des abcès volumineux au niveau des oreilles (coligranulomatose).
Symptômes : toux, éternuements, diarrhées.
Traitement: Faire faire un antibiogramme par le vétérinaire, qui prescrira les antibiotiques adéquats.

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Colibacillose
« Réponse #1 le: mars 18, 2017, 08:08:38 am »

Colibacillose : maladie digestive infectieuse

Bonjour,
         
La colibacillose est une entérite liée à la prolifération anormale de bactéries Escherichia Coli.
 Elle intervient suite à la baisse des défenses immunitaires (oiseau stressé, malade…), à une
 administration forte ou prolongée de certains antibiotiques ou dans de mauvaises conditions
 d’hygiène.

Les symptômes

 Le symptôme principal est une forte diarrhée mais la maladie peut également toucher les
 voies respiratoires ou entraîner une septicémie rapidement mortelle.
  Elle provoque également une mortalité des embryons et des jeunes oisillons.
 Le diagnostic se fait par culture mais l’interprétation est délicate du fait de la présence
 normale de la bactérie en faible quantité dans le tube digestif.

Traitement

 Votre vétérinaire aviaire vous prescrira en général des antibiotiques ainsi qu’un support
 vitaminique.
 Une hospitalisation et une réhydratation peuvent être nécessaires dans les cas graves.

Prévention

 Une bonne hygiène des locaux et des oiseaux (déparasitage, pas de carence alimentaire…)
 constitue la meilleure prévention vis-à-vis de cette maladie.
Amicalement vôtre