Auteur Sujet: DIRECTION VERS L'EXPOSITION  (Lu 310 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Karma: +0/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
DIRECTION VERS L'EXPOSITION
« le: mars 14, 2017, 01:50:43 pm »

 
Copyright © DIRECTION VERS L'EXPOSITION

Quand les canaris (couleurs)sont-ils prêts pour y aller ?

A partir du mois de septembre,les premières expositions commencent.
 Nous devons préparer nos canaris à temps pour y participer.
 Il faut savoir qu'en septembre tous les jeunes n'ont pas passer le cap de la mue.
 La période de mue et la période de préparation sont de très importantes périodes
  pour nos oiseaux.

La période de mue :

La mue (le changement de plumage),est l'une des plus délicates dans la vie d'un canari.
 Chaque année les canaris changent de plumage,les jeunes gardent leurs rectrices et rémiges
 la première année.
 Il y à des éleveurs de "rouge",qui retirent les rectrices et les rémiges chez les jeunes de
 l'année afin d'obtenir dans ces dernières une meilleure coloration...

Il existe dans le commerce,d'innombrables produits pour aider les oiseaux pendant la mue.
 Leur donner la possibilité tous les jours de prendre un bain,ainsi qu'une alimentation
 adaptée est une manière traditionnelle pour les aider et pour avoir un plumage lisse et
 brillant.
 Un supplément très appréciés sont les graines germées,ainsi que du Perform.

L'entraînement des oiseaux

Beaucoup d'amateurs,surtout les débutants,rencontrent des problèmes avec l'entraînement
   de leurs oiseaux.
 Toujours les mêmes remarques sur les fiches de jugement (exposition) "nerveux","toujours
 au fond de la cage","etc"...
 C'est difficile d'exposer des canaris ayant un bon maintien et une condition impeccable.
 La nature des canaris n'est pas la même,mais avec un peu de patience et d'expérience on
 peut observer des résultats positifs.

Quelques points à ne pas négliger

L'entraînement commence déjà au nid.
 Un contrôle par jour est nécessaire,il faut également avoir beaucoup de contact avec les
 jeunes,aussi les toucher,mais,toujours rester très calme.

 Quand les jeunes sont devenus indépendant,leur faire connaître la cage d'exposition.
 Eventuellement pendre quelques cages dans les volières.
 Dans ces cages,nous pouvons placer quelques friandises,des aliments qu'ils affectionnent
 tout particulièrement :un bout de pomme,un peu de verdure,etc.
 Croyez-moi,ils trouveront vite l'accès de ces cages,car la curiosité passe aussi par l'estomac.

Quand les jeunes seront âgés de 8 semaines,il est conseillé de les placer quelques jours dans
 la cage d'expo,par alternance dans la volière et dans la cage d'expo,ceci pour les familiariser
 avec cette dernière.

 S'ils apprécient les semences sauvages,on peut les trouver dans la nature à partir du mois 
 de mai jusqu'à la fin de l'été ,pensez à faire une provision.

 Dans les cages utilisée pour l'entraînement,on placera les perchoirs de préférence en façade
 (front) et surtout pas fixée au dos,laisser une espace de +/- 4 cm.
 De cette manière les oiseaux seront obliger de prendre place au devant de la cage au lieu
 de se cacher au fond de celle-ci.

S'il y à encore des plumes cassée pendant la période de l'entraînement (rémige,queue),
  on les enlèvera le plus vite possible, la plume se complète après 6 semaines.

Les dernières précautions

A partir de fin août,les oiseaux candidats restent dans leurs cages d'entraînement ou de
 dressage.
 La mue est pratiquement finie et à présent,c'est le vrai moment pour commencer la
 préparation.
 Il va falloir mettre les cages là où il y a plus de passage et de mouvement.
 Régulièrement,on les changera de place.
 Les oiseaux ne doivent pas s'habituer seulement à la cage,mais également aux personnes
 étrangères,aux différents endroits,au transport,etc...

On les jugera aussi,pour ce faire,on prendra la cage pour mieux étudier leurs dessins,la
 couleur,le maintien,le modèle,etc... tout ceci à comparer aux normes standard de l'espèce.
 Nous les jugerons à notre aise pour envoyer notre plus beau stam à l'exposition.
 Tout nos mouvements doivent être basé le plus calmement possible.
 On apprend de cette façon à l'oiseau de montrer ses qualités,et n'oublions pas que les petits
 surplus,c'est à la maison que vous les gagnerez.

Vers l'exposition

Pour qu'un éleveur connaisse la valeur de ces canaris,il les envoient à l'exposition.
 Il recevra des informations (feuilles de jugement) pour encore améliorer son stam.

 Par le club organisateur de la manifestation,on peut recevoir des listes d'inscription ainsi
 que le règlement de l'exposition.
 Les meilleurs vont être inscrits,maintenant les préparer par ce qu'on ne peut pas oublier
 que  ça reste un concours de beauté.

Manière de travail (simple information)

Avant de rentrer les oiseaux,il faut nettoyer les cages à fond (un bon oiseau dans une cage sale perd de sa valeur),il faut penser aussi à mettre du "fond de cage" dans le tiroir et
 un peu de mélange de graines pour deux jours.
 Au moment de l'embarquement,il faudra placer la petite fontaine et cela d'après les normes
 prévue par le règlement de l'exposition.
 Surtout ne pas oublier de prendre un bidon d'eau avec vous,c'est toujours plus hygiènique.

Souvent les oiseaux doivent supporter de grandes différences de température.
 Afin que les canaris ne tombent pas en mue,il y a une petite astuce:
 L'eau que l'on à prévu pour l'expo,et ceci un jour avant et après l'exposition,on ajoutera
 un oignon dedans.
 Pour ce faire,on coupe l'oignon en tranches et on laisse macérer dans l'eau pendant
 12 heures (un oignon par litre d'eau),ensuite on enlève les tranches d'oignon et le "thé"
  est ainsi prêt.
 Avec cette astuce très simple,il y a peu de chance qu'ils tombent en mue,et c'est très bon
 pour leur santé.

Pour arriver à l'expo avec des oiseaux en bon état il est important de recouvrir les cages,
  afin que les oiseaux se trouvent dans l'obscurité la plus complète.
 Faites toujours passer un canari d'une cage à une autre sans le prendre en main,pour ne
  pas abîmer tout votre travail de préparation,et tout cela avec calme.

L'entretien des cages d'exposition et d'entraînement.

Celle d'entraînement :
au moins une fois par semaine,il est conseillé de les laver
 soigneusement.
 Avec une cage de réserve,on laisse passer l'oiseau d'une cage à l'autre.
 De cette façon,on peut nettoyer la cage sale,à fond,intérieur et extérieur.

La cage d'exposition : - A l'exposition,on constate parfois une cage ou même
 une série de cages sales !!!
 Un bel oiseau,on le remarque directement,une cage sale aussi !
 Comment peut-on participer à une féerie de l'oiseau avec des cages qui ne sont pas
  en ordre?

 Une cage d'exposition est l'écrin,et votre canari,le joyau.

Des cages sales ,ce n'est pas à une exposition que ça doit se trouver.

 m@loute45 - Copyright ©
Amicalement vôtre