Auteur Sujet: INTRODUCTION DU FACTEUR CINNAMON CHEZ LE GLOSTER FANCY  (Lu 41 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
INTRODUCTION DU FACTEUR CINNAMON CHEZ LE GLOSTER FANCY
« le: mars 13, 2017, 08:37:27 am »
Introduction Du facteur Cinnamon Chez Le Gloster fancy

 
 De nombreuses légendes circulent au sujet du facteur cinnamon,incluant certaines
 croyances,ancrées à  tort, dans l'esprit des Amateurs.

 La première voudrait faire croire que le cinnamon pourrait prendre le pas
  sur les autres couleurs au sein de votre élevage et sera très difficile à éradiquer.
 
 La deuxième,que les cinnamons sont de plus petite taille que les oiseaux
 classiques,et que leurs têtes sont toujours "pinçées".

 Si je veux contredire les divers points repris ci-dessus,je vous demanderai
 de regarder les splendides  sujets cinnamons exposés ces dernières années.

 En ce qui concerne le contrôle du nombre de cinnamons qui pourraient envahir
  votre local d'élevage,il  suffit de comprendre de quelle façon le facteur est transmis.

 De bons cinnamons ont souvent été introduit dans l'élevage de beaucoup
  d'Amateurs de Gloster classique pour améliorer la qualité du plumage.
 Une bonne règle générale à retenir à nouveau concernant la couleur,
  c'est que,si vos oiseaux ont une taille moindre,il faut alors que vous
  introduisiez  un sujet 3/4 panaché assez grand dans votre souche.

 Une des raisons pour lesquelles certains éleveurs remettent à plus tard
  l'introduction de sujets cinnamons,c'est la limitation du nombre de classes
  prévues pour eux aux expositions...néanmoins,si cela reste vrai pour les
  petites  expositions, il n'en va pas de même dans les shows organisés par les
  clubs spécialisés du Gloster.

 La crainte éprouvée par le novice face au facteur cinnamon est surtout
  provoquée par sa méconnaissance de l'hérédité du facteur.
 En premier lieu,il lui faut apprendre de quelle façon agissent les chromosomes
  sexuels : un mâle possède deux chromosomes "X" (XX),
  alors qu'une femelle possède un "x" et un "Y" (XY).

 Lorsqu'ils s'accouplent,chaque parent transmet un de ses chromosomes
  sexuels au jeune à venir,si ce jeune hérite l'un des "X" de son père,
 plus le "X" de sa mère,ce sera un mâle.
 Et si ce jeune hérite de l'un des "X" et de l'"Y" de sa mère ce sera une femelle.

 L'aspect le plus particulier du facteur cinnamon,c'est qu'il ne peut être transmis
  que par le chromosome "X".

 Ainsi il existe trois possibilités de transmission de la part du mâle
 vers la descendance 0,1 ou 2,appelons-les ainsi.

 0 = il donne le jour à des jeunes appelés classiques (non cinnamon)
 1 = il donne le jour à des mâles ressemblant à des classiques, mais
  qui seront capables de retransmettre le facteur à leurs propres jeunes
 (ce sont alors des porteurs,en anglais "split").
 2 = il engendre des cinnamons purs.

 Le cas de la femelle est beaucoup moins complexe,et son chromosome "X"
  porte le facteur cinnamon,elle est d'office cinnamon et rien d'autre,
 mais souvenez-vous qu'elle ne sera JAMAIS PORTEUSE du facteur.
 Une femelle EST ou n'EST PAS cinnamon.

 Ce sont les mâles porteurs (split) qui apportent le plus de confusion
  pour un novice,car si l'on accouple un mâle classique(qui est en fait un porteur),
 à une femelle classique,cet Amateur peut être déconcerté lorsque l'éclosion
  se produit en présentant certains jeunes de la nichée avec des yeux rouges
  (paupières) qui sont caractéristiques aux cinnamons.
 
 En moyenne,la moitié des jeunes femelles issues d'un tel accouplement
  sont théoriquement des cinnamons,mais ce qui rend la tâche encore
 plus hardue,c'est le fait que tous les mâles engendrés de cet accouplement ne
 montrent,eux,aucune caractéristique spéciale (ils ont notament des yeux noirs)
  et  qu'environ la moitié d'entre-eux seront porteurs sans que rien ne les
 distingue de leurs frères classiques.

 La seule façon de savoir s'ils le sont sera de les tester dans l'élevage
  l'année suivante.

 Bien que la théorie qui affirme que les mâles porteurs sont en tout
  points identiques aux classiques et qu'il soit très difficile de les
 distinguer,j'ai déjà eu l'occasion de voir des sujets verts,porteurs cinnamon,
 que je  pouvais reconnaître des sujets verts purs par le reflet bronze
 que prennent les pennes ses ailes et de la queue.

 Il n'est pas rare de nos jours de rencontrer des gens qui méprisent
  les pratiques des anciens amateurs comme si elles n'avaient jamais
  abouti à quelque chose de concret,mais je puis vous assurer que beaucoup
  de ces anciens Amateurs de Gloster ont fait leurs preuves dans la maîtrise
  de l'élevage, et qu'ils sont disposés à transmettre leurs connaissances
  à ceux qui sont prêts à les écouter.

 Pourtant,bon nombre d'entre-eux éprouvent encore d'énormes difficultés
 dans le contrôle du facteur cinnamon tout comme vous,nouvelle génération,
 qui pouvez encore faire pire qu'eux !!!

 S'il est manipulé judicieusement,il ne faut pas craindre d'introduire le facteur
  cinnamon dans votre souche de Gloster
  Pour autant que vous teniez scrupuleusement à jour un registre d'élevage.
 En vous aidant par des annotations claires et précises,il n'existe aucun risque
  d'être envahi par un nombre impressionnant de sujets cinnamons, nombre
  qui serait supérieur au niveau que vous aurez désiré.

 Je n'ai nullement la prétention d'affirmer que l'élevage des Glosters cinnamons
  de qualité soit simple, mais en matière d'élevage rien ne l'est, quelle que soit
  le choix de la couleur que vous aurez choisie d'élever.

m@loute45
« Modifié: mars 13, 2017, 08:40:28 am par maloute45 »
Amicalement vôtre