Auteur Sujet: L'oiseau au chant incomparable, la Linotte mélodieuse  (Lu 98 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Karma: +0/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
L'oiseau au chant incomparable, la Linotte mélodieuse
« le: mars 14, 2017, 07:46:06 am »

L'oiseau au chant incomparable
 La Linotte mélodieuse - (Carduelis cannabina)


 Les dessous châtains sont caractéristiques du plumage de l'oiseau mâle.
 Les différentes nuances de rouge (variables d'un spécimen à l'autre) du front
 et de la poitrine le sont aussi.
 
 Les deux sexes ont la queue fourchue et les rémiges primaires et les rectrices lisérées
 de blanc grisâtre.
 Les oiseaux de cette espèce mesurent environ quatorze centimètres et se présentent
 sous une forme svelte.
 L'envergure des ailes atteint vingt-trois centimètres.
 Le dimorphisme sexuel est net à l'époque de la reproduction, la femelle ne portant pas de
 rouge, il l'est moins durant la période de repos mais reste quand même visible, les mâles
 ayant la poitrine ornée de petites rosaces rouge foncé.
 Les femelles sont plutôt rayées.
 L'usure des plumes de la poitrine et de la tête durant l'hiver permet l'émergence de rouge
 dès le printemps.

 Le chant de la Linotte mélodieuse est musical, fait de longues suites variées
 de notes douces.
 Les mâles chantent toute l'année, à l'exception du moment durant lequel se déroule
 la mue annuelle.
 Le chant est émis lorsque l'oiseau est posté sur une branche haute d'un arbre.
 Il laisse pendre les ailes et étale parfois la queue.
 Peu de gens le savent, mais les femelles en condition chantent elles aussi quelque peu
 durant la reproduction, ce chant est moins riche mais plus doux encore que celui des mâles.
 Certains prétendent que la Linotte mélodieuse a des dons d'imitateur, je reste dubitatif là-
 dessus.

Beaucoup de Linottes mélodieuses étaient capturées lorsque la tenderie était encore
 autorisée en Belgique, c'était il y a quarante-six années environ.
 Cette espèce était et est très appréciée à cause de son chant mélodieux (!).
 On ne parlait pas encore d'élevage en volière en ce temps là et cela se résumait dans le
 croisement des mâles avec des femelles de Canari.
 Un tel croisement était le Nec plus Ultra sur le plan musical.
 La Linotte mélodieuse est à l'heure actuelle considérée comme un oiseau d'élevage facile
 en volière et les résultats positifs de reproduction ne sont pas rares.
 La seule mutation connue pour l'instant est le pastel, cette mutation a une hérédité
 autosomique récessive vis-à-vis de la forme sauvage.
 
 On nourrit la Linotte mélodieuse avec un bon mélange pour indigènes ou pour Canaris,
 en y ajoutant du niger, des graines de chardon, de laitue, de cardi et de sarrasin.
 Des graines de santé sont un apport supplémentaire excellent toujours très apprécié ces
 oiseaux.
 On donne également de la pâtée aux œufs lorsqu'il y a des jeunes

Précaution à prendre : bien se conformer à la législation en vigueur de votre pays, pour
 pouvoir détenir les espèces indigènes !!!


.

C'est au printemps que les Linottes mélodieuses mâles
 sont les plus beaux, les poitrines n'ont pas la même
 couleur rouge, les nuances varient.
 Cliché : Wikipédia Commons
« Modifié: mars 14, 2017, 08:15:14 am par maloute45 »
Amicalement vôtre