Auteur Sujet: Variez L'alimentation De Nos Lizards  (Lu 112 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne maloute45

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 61
  • Country: 00
  • Karma: +0/-0
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Variez L'alimentation De Nos Lizards
« le: mars 10, 2017, 10:31:09 am »
Variez L'alimentation De Nos Lizards

 
Lors d'une récente conversation avec un ami,celui-ci me révéla qu'il appliquait encore le
 système d'alimentation que je lui avais suggéré lorsqu'il vint à moi pour la première fois dans
 le but d'avoir des conseils pour acquérir des Lizards.

 Il pouvait dire exactement,au jour près,et ceci trois mois à l'avance quelle nourriture devait
 être donnée aux Lizards à telle ou telle période de l'année.
 Il parlait aussi bien de l'alimentation de base que des petites "gâteries" éventuelles et il était
 persuadé que ce système est toujours d'actualité.

 Personnellement,je pense que le changement est préférable et que tout changement donne
 du piquant à la vie.
 Si ce raisonnement tient pour nous,les humains,pourquoi ne tiendrait-il pas pour nos canaris ?

 Actuellement je varie constamment leur alimentation et je constate que leur potentiel est
 amélioré autant aux expositions que durant l'élevage.
 Il nous faut tous admettre que le maintien de la qualité d'une souche d'oiseaux nécessite un
 combat sans fin.
 Le plan alimentaire revêt une importance extrême dans la condition générale de tout oiseau.

 J'évite de manipuler mes oiseaux durant la période de croissance et de la mue,mais dès que
 ces périodes sont passées ou même avant si je cède un sujet,j'aime le prendre en main pour
 évaluer son poids.

 Certains sujets semblent grands et gras alors qu'ils ne sont tout simplement que "bien en
 chair" et chez ceux-là,le recouvrement des plumes est bon.
 D'autres ne sont qu'une masse de plumes et semblent être de bonne taille mais cela n'est
 qu'illusoire : "ils sont de bonne taille vu dans une cage,mais pas dans le creux de la main !".
 D'autres encore sont réellement trop grands et ont ce que j'appellerai un bon plumage,
 laissant néanmoins une bonne impression lorsqu'ils sont dans une cage d'exposition.

 Occasionnellement certains sujets sont minces alors que leur régime alimentaire est consistant
  et on peut même constater que les oiseaux d'un même éleveur présentent des morphologies
 différentes.

 A part le logement et l'apport d'éclairage artificiel en plus du chauffage central,le régime
 alimentaire reste la seule chose que l'amateur peut contrôler totalement.
 C'est à l'éleveur de fournir un régime alimentaire assez varié pour,non seulement apaiser la
 faim,mais amener les oiseaux en condition requise au moment voulu.

 Ce régime alimentaire doit varier aux différents moments de l'année,car amener les oiseaux
 en condition d'élevage nécessite une alimentation complétée de certains éléments,et amener
 des oiseaux en condition optimale aux expositions en nécessite d'autres.

 Ce cycle de trois phases terminé (élevage-mue-expositions),une période de repos est
 nécessaire pour que les oiseaux redémarrent le cycle l'année suivante.
 Cet intervalle de repos représente le moment propice à la reconstitution des ressources,mais
 non pour gagner de la graisse !!!

 Pendant la période hivernale,les oiseaux doivent bénéficier d'une excellente nourriture qui ne
 soit pas trop riche mais qui doit être aussi variée que possible.
 Par conséquent,ile recevront suffisamment de graines oléagineuses pour parer à un hiver
 rigoureux s'ils sont logés là ou il fait très froid,mais l'obésité ne doit en aucun cas les atteindre.

 Vérifiez en soufflant sur la cage thoracique de vos oiseaux et voyez s'il n'y a pas de graisse
 excédentaire.
 Surveillez cela à différents moments de l'année pour établir des comparaisons et dites-vous
 bien que si une graisse indésirable est venue enrober vos oiseaux aux cours de l'hiver,ils
 arriveront en condition d'élevage plus tardivement.

 Pour assurer votre progression au sein du hobby,il vous faudra avoir une bonne connaissance
 de la variété que vous détenez.
 La considération et l'appréciation du standard de la race sont impératives car il est inutile de
 continuer à élever des oiseaux non conformes à ce standard.

 Si les vôtres ne correspondent pas au standard imposé,ou tout au moins ne s'en éloignent
 pas trop,vous n'irez qu'au devant de bien des désillusions.

m@loute45

 ____________________________
« Modifié: mars 10, 2017, 10:34:48 am par maloute45 »
Amicalement vôtre